(1/2) Cet épisode dédié à la Vallée des Arcs (ou Bow Valley) débute dans l’ambiance zen du café et centre de yoga The Heart of Bragg Creek (12 avenue Balsam). C’est dans cette région que fut fondée la Mission Notre-Dame-de-la-Paix par les Pères Scullen et Doucet en 1872. L’équipe se rend d’ailleurs sur place, en plein champ, où se tient maintenant un cairn érigé en 1976 en guise de témoin historique. Ronald, Josée et Denis se rendent ensuite dans le hameau du Lac des Arcs, près de Morley, où la Compagnie de la Baie d’Hudson tenta d’ériger un poste de traite en 1832. C’est également dans cette région, peuplée par plusieurs tribus autochtones dont les Sarcee, les Stoney Nakoda et les Tsuu T’ina, que le Jésuite belge Pierre Jean de Smet vint explorer. Selon la légende, on lui devrait peut-être le nom de White Man’s Pass. Eugène Bourgeau, autre explorateur francophone, aurait pour sa part nommé le Lac des Arcs lors de l’expédition Palisser de 1860 dont il faisait partie. Dans une même fascination pour la toponymie et les liens de celle-ci avec des francophones, Ronald nous raconte le fait divers lugubre, impliquant les frères François et Jean Marret, qui serait peut-être à l’origine du nom de Dead Man’s Flats.

La place est une production de la Société historique francophone de l’Alberta.
Réalisateurs et animateurs : Josée Thibeault, Ronald Tremblay et Denis Perreaux
Producteur exécutif : Denis Perreaux
Sonorisateur, monteur, compositeur et producteur numérique : Isael Huard

Horaire de diffusion de la saison 2
• 1 juin sur la Vallée des Arcs partie

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *